L’importance de l’accompagnement dans la réalisation d’une œuvre

1280px-Flamenco_accompanimentSi la formation des artistes est primordiale, il est également essentiel pour eux de bénéficier d’un accompagnement au cours de la réalisation et de la promotion de leurs œuvres audiovisuelles.

Malheureusement, lorsqu’on est un artiste amateur, non signé, on n’a aucun entourage professionnel sur lequel s’appuyer. Les centres de formation musicale et audiovisuelle disposent d’un coordinateur de projet qui travaille régulièrement avec des coordinateurs freelance.

Ces personnes sont des professionnels du secteur qui connaissent parfaitement les pratiques et qui assistent les artistes afin de les aider à adapter le projet au marché et à les placer dans les meilleures conditions professionnelles.

Véritable accélérateur, le coordinateur de projet dispose d’un réseau de relations et connait les ficelles dans le domaine pour prendre des raccourcis. Il sait comment optimiser la visibilité de l’œuvre, attirer l’attention des professionnels et éveiller leur intérêt aux yeux du public.

Concrètement, le travail du coordinateur de projet consiste à :

  • définir en collaboration avec l’artiste une stratégie à mettre en œuvre à court, moyen et long terme et en fonction des objectifs, des priorités et des moyens à disposition.
  • élaborer un plan d’action avec un planning assorti d’un budget : cela comprend notamment la production et la fabrication d’un CD, ainsi que la promotion de l’œuvre (réalisation d’un clip et cetera)
  • prévoir le système de distribution et de vente de l’œuvre : vente sous forme CD, vente en ligne, spectacles
  • étudier les autres sources de financements : se renseigner sur les subventions éventuellement disponibles, les financements participatifs, ou encore les ventes de produits dérivés.

Le rôle du coordinateur peut parfois sembler similaire à celui du manager, toutefois il n’intervient que sur une période déterminée, à temps partiel et avant que l’artiste ne soit lancé. En outre, il est rémunéré de manière fixe contrairement au manager qui perçoit un pourcentage.